Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Il y a 188 ans, Victor Hugo avait « vu » brûler la flèche de Notre Dame. Les journaux sérieux, tel le Monde l’avait, écrit, ce n’était qu’un rappel puisque, pour ceux qui lisent encore, le grand romancier l’avait raconté dans « Notre Dame de Paris ». Qui ne se rappelle les performances de Gina Lollobrigida et les soupirs tragiques de Quasimodo le bossu !

S’agissant du petit incendie de l’Esplanade des mosquées, il fallait des enquêtes, des investigations à travers toutes les agences d’information pour être sûr que ce n’était pas une propagande palestinienne en mal de légitimé, dans un Etat israélien ombrageux. Pourtant, selon le quotidien français Libération, les grands journaux américains avaient validé l’information de l’Agence palestinienne.

D’ailleurs, puisqu’il y avait doute de désinformation, pourquoi ne pas douter de l’arrivée instantanée et massive des forces de l’ordre de l’Etat isralélien sur les lieux, s’il n’y avait pas péril en la demeure !

Mais, il n’y a pas de fumée sans feu. Qui es fou !

Ce texte date de quelques heures seulement après cette mystérieuse coïncidence. Mais je n’arrivais pas à le conclure, ça coinçait quelque part. Quel sens donner à cette quasi-simultanéité ? Etant donné qu’il n’y a pas vraiment de coïncidence dans cette galaxie ou dans la totalité du manifesté.

Voici selon moi, la relation, c’est Marie, la Vierge Marie, Maryam chez les Musulmans. Certes, la sainte vierge n’est pas la « Patronne » de la mosquée d’Al Aqsa, mais l’Esplanade des mosquées, éminente Place de l’Universel n’est-elle pas la mère de celui qui symbolise la sainteté Universelle, à savoir « Jésus fils de Marie », reconnu comme tel par l’hagiographie musulmane, à ne pas confondre avec la Doxa de l’Islam ?

Et d’ailleurs, Marie était à Jérusalem, lors de l’épreuve des épreuves. Jésus ne l’a-t-elle pas interpellée, lui demandant d’être la mère du disciple qui était là, à côté d’elle ?

Je vais franchir les siècles et faire bondir ceux qui souffrent d’un « Chagrin d’Amour » (je ne sais pas pourquoi je pense à ce très beau roman de Jean-Edern Hallier), ce manque du Manque dont se chagrinait François Mitterrand.

Maryam, par ce petit incendie d’Aqsa à Jérusalem, faisait un clin d’œil à elle-même, elle cillait au grand symbole qu’incarnait Notre Dame. Elle la prévenait de l’avènement d’une autre reine couronnée, cette reine dont parle Nostradamus.

Cette plaie qui allait se disséminer sur toute la planète et qui n’a pas dit son dernier mot, cette Corona ou couronne que le virus a empruntée pour se donner un nom et un « royaume s’étendant sur toute la planète. Allez donc à Google pour voir à quoi ressemble le covid 19 et ses crochets brillant comme des perles, telle une vraie couronne de reine.

A vos masques !

O frères humains qui après nous vivez

N’ayez les cuers contre nous endurcis..

Shalom Was-Salom

SNB pour www.nrgui.fr

Ps : Miraj : c'est le voyage aller/retour effectué par Muhammad (PSL) de la Kaaba à L'Esplande des mosquées, et de là sa montée vers les Cieux pour "voir" son Seigneur". Mais le Miraj, c'est surtout "La double échelle " écrite par Ibn Arabi, qui est connu de l'Occident du temps de Dante, qui se réfère expréssément à ce "Voyage" du Prophète, qu'il "caricature" du reste, alors que "La divine comédie", n'en est qu'une copie structurelle, un copier/coller dirait-on aujourd'hui; Béatrice, dans cet ancêtre (Avec Don Quijjotte) du roman "occidental" est un personnage qui déroule le fil de trame d'un voyage à travers les Cieux leux. D'ailleurs, Dante (et des rois ou reine française), des Soufis musulmans faisaient partie d'une "Fede sante", que je traduirais mal par "communauté des saints".; J'y reviendrai, si Dieu le veut..

 

PS : ce texte sera suivi d’autres qui diront à la luimière des textes sacrés de l’histoire des religions, comment ces dernières se rejoignent au Centre du cercle que font leurs diférences, voire leurs divergences.

Pin It
Ajouter un Commentaire